Imprimer

Nom de l'entreprise: INTERNATIONAL RESCUE COMMITTEE (IRC)

Délai limite de dépôt du dossier: 06-10-2022

Contact

IRC

Description

 

Job Title: Animateurs communautaires

Sector: Social Work

 

Location: Bujumbura, Burundi

Job Description

Basée à Bujumbura avec des antennes provinciales à Muyinga, Ruyigi et Gitega, l’IRC est l'une des plus grandes ONG au Burundi. Il a pour objectif de fournir de l’aide d’urgence, des services de développement et de réintégration après les conflits, de travailler pour la protection des droits de la personne humaine et de défendre les personnes déracinées ou touchées par les conflits violents et l'oppression. L'IRC a ouvert son bureau au Burundi en 1996, répondant aux besoins urgents des personnes déplacées, en mettant l'accent sur l'assainissement de l'eau, les programmes de santé environnementale et la protection des enfants vulnérables. Avec la fin de la guerre civile burundaise en 2006 et le retour des réfugiés burundais qui en a résulté, l'IRC a fait un premier pas vers les programmes de reconstruction post-conflit.

Aujourd'hui, l'IRC Burundi dispose d'un programme post-conflit dynamique comprenant la prévention et la réponse à la Violence Basée sur le Genre, la Protection des enfants, l'Accès aux droits et la bonne gouvernance, le Relèvement Economique, l’Eau, Hygiène et Assainissement.

Description et Objectif du projet

Le projet de développement Communautaire Intégré au Burundi, financé sous forme de don d’un montant de 60 millions de dollars, aidera le Gouvernement à mettre en œuvre sa stratégie d’intégration sociale et économique des refugies et des communautés hôtes. L’objectif de développement du projet est d’améliorer la nutrition, l’accès aux services de base et les opportunités économiques dans les zones ciblées du pays. L’accent mis sur les services, la sécurité alimentaire et la nutrition aura des avantages importants pour les communautés hôtes dans certaines provinces les plus pauvres du pays. L’intervention adoptera une approche de développement pilote par la communauté a la base (CDD) visant à : (i) faciliter la coopération et promouvoir la cohésion sociale entre refugies et les communautés hôtes ; (ii) permettre aux refugies et aux communautés hôtes d’assumer la responsabilité de leur propre développement et s’attaquer à une source majeure de mécontentement dans les camps, à savoir l’inactivité ; et (iii) renforcer les capacités des administrations infranationales. Quoique les relations entre les réfugiés et les communautés hôtes soient bonnes, le projet renforcera la cohésion sociale en mettant l’assistance à la disposition des deux groupes et de planification de prise de décision et de mise en œuvre.

L’objectif de la mission est d’accompagner le projet dans la mise en œuvre de sa première composante pour faciliter et renforcer les capacités des communes et des communautés a la mise à jour des Plans Communaux de développement Communautaires (PCDC) et accompagner techniquement la mise en œuvre des sous-projets d’infrastructures sociales de base et d’infrastructures socio-économiques résilientes au climat dans le PCDC.

Le projet comprend quatre composantes, comme suit :

Composante 1 : Subventions pour le développement des Communes. Cette composante renforcera le processus de planification communale de développement communautaire du gouvernement.

Composante 2 : Moyens de Subsistance, Sécurité alimentaire et Nutrition : La composante 2 utilisera une approche pluridimensionnelle pour améliorer la sécurité alimentaire et la nutrition en générant des revenus, en augmentant la production alimentaire et en appuyant le changement de comportement pour une meilleure nutrition

Composante 3 : Gestion/S&E et renforcement des Capacités du projet. Cette composante renforcera la capacité technique et administrative du gouvernement a gérer le projet

Composante 4 : Composante de Réponse aux Situations d’Urgence (CERC) : Au titre de la composante CERC, en cas de crise ou d’urgence éligible, les fonds peuvent être réaffectés à partir d’autres composantes du projet.

 Responsabilités principales :

 Le PRODECI dirigé par désire recruter 26 animateurs communautaires. Ce programme qui a une durée de 48 mois vise à améliorer la nutrition, l’accès aux services de base et les opportunités économiques dans les zones ciblées du pays.

 

 Sous la supervision du PF, l’Animateur Communautaire a la responsabilité d’assurer qu’à chaque étape clé tous les groupes sociaux et acteurs de la communauté participent dans la gestion et la mise en place des activités, formations et projets facilités par le programme Turikumwe. Travaillant comme partie d’une équipe, le poste exige la capacité de travailler de manière flexible, respectueuse et constructive avec une grande variété des personnes dans un cadre rural.

Les qualifications suivantes sont requises pour tout le personnel de l'organisation :

  •  Le leadership et la capacité de communiquer efficacement en langue nationale est nécessaire étant donné importance que le personnel aura à travailler en étroite collaboration avec les communautés et les autorités locales ;
  • Capacité à travailler efficacement en équipe ;
  • Capacités de nouer une forte collaboration avec l'unité du projet et les autorités locales;
  • Solides compétences interpersonnelles et capacité à résoudre les conflits ;
  • Expérience antérieure de travail dans les zones rurales du Burundi;
  • Expérience de travail sur des modèles de développement axés sur la communauté ;
  •   Expérience avérée en matière de renforcement des capacités ;
  •  Expérience avérée en matière de mécanisme de gestion de plaintes ;
  • Capacité à communiquer efficacement avec les parties prenantes du project;
  • Compétences avérées en matière de planification et d'organisation ;
  • Capacité fonctionnelle de parler le swahili pour le personnel qui aura à travailler avec les réfugiés ;
  • Aptitude physique à travailler sur terrain ;
  •  Aptitude avérée à travailler sous pression et à livrer des résultats à temps.

Responsabilités principales :

 Les qualifications suivantes sont requises pour tout le personnel de l'organisation :

  •  Le leadership et la capacité de communiquer efficacement en langue nationale est nécessaire étant donné importance que le personnel aura à travailler en étroite collaboration avec les communautés et les autorités locales ;
  •  Capacité à travailler efficacement en équipe ;
  • Capacités de nouer une forte collaboration avec l'unité du projet et les autorités locales ;
  • Solides compétences interpersonnelles et capacité à résoudre les conflits ;
  • Expérience antérieure de travail dans les zones rurales du Burundi ;
  • Expérience de travail sur des modèles de développement axés sur la communauté;
  • Expérience avérée en matière de renforcement des capacités ;
  • Expérience avérée en matière de mécanisme de gestion de plaintes ;
  • Capacité à communiquer efficacement avec les parties prenantes du projet ;
  • Compétences avérées en matière de planification et d'organisation ;
  • Capacité fonctionnelle de parler le swahili pour le personnel qui aura à travailler avec les réfugiés ;
  • Aptitude physique à travailler sur terrain ;
  • Aptitude avérée à travailler sous pression et à livrer des résultats à temps.

 

Qualifications

  •  Avoir un diplôme Licence en agronomie, développement communautaire, économie, génie rural ou génie civil ou domaines apparentés avec une expérience pratique de travail avec les communautés;
  •  Les techniciens ayant une formation de base inférieurs mais acquis l'expérience avérée dans le domaine d'animation communautaire doivent justifier une expérience d'au moins10 ans en la matière (tel que les A2 ou diplôme équivalents).

 Connaissances spécifiques

  •  Chacun d'eux devra avoir une expérience d'au moins 3 ans dans domaine d'affectation (élaboration des PCDC, en passation des marchés, en gestion financière, en infrastructures ou dans des domaines apparentés) par des preuves de missions/activités similaires déjà réalisées (attestations de services rendus);
  • Avoir occupé le poste d'animateur communal au cours des trois (3) dernières années ou avoir acquis une expertise similaire dans d'autres postes équivalents ;
  • Bonne connaissance de la zone d'affectation;
  •  Bonne communication en français, en Kirundi et I' haptitude pour communiquer en Kiswahili serait un atout pour ceux affectés dans les camps des réfugiés;
  • Très bonne capacité de collaboration avec les communautés de base;
  •  Avoir des aptitudes à effectuer de fréquents déplacements sur le terrain ou de loger dans la zone d'affectation (commune) ;
  • Être disponible pour effectuer toute autre tâche jugée utile par son supérieur direct ou par l’IRC;
  • L'animateur/trice sera base dans l'une des provinces de Muyinga, Ngozi, Ruyigi Cankuzo.

Normes de conduite professionnelle : IRC et ses employés doivent adhérer aux valeurs et aux principes énoncés dans IRC Way - Normes de conduite professionnelle.  Ces valeurs sont l'intégrité, le service, la redevabilité et l'égalité.  En accord avec ces valeurs, IRC opère et applique des politiques sur la protection des bénéficiaires contre l'exploitation et les abus, la protection des enfants, la lutte contre le harcèlement sur le lieu de travail, l'intégrité fiscale ainsi que la lutte contre les représailles.

Diversité, Inclusion et Egalite Genre

IRC reconnaît et honore la valeur fondamentale et la dignité de tous les individus. Nous sommes un employeur offrant l'égalité des chances et considérons tous les candidats sur la base du mérite sans égard à la race, le ****, la couleur, l'origine nationale, la religion, l'orientation sexuelle, l'identité de genre, l'âge, l'état matrimonial, le statut d'ancien combattant ou le handicap. IRC s'est également engagé à réduire l'écart entre les sexes dans les postes de direction. Nous offrons des avantages qui offrent un environnement propice aux femmes pour participer à notre main-d'œuvre, y compris un congé parental, des protocoles de sécurité sensibles au genre et d'autres avantages de soutien.

Egalité des chances pour les employeurs : IRC est un employeur soucieux de l'égalité des chances. IRC évalue tous les candidats sur la base du mérite, sans tenir compte de la race, du genre, de la couleur, de la nationalité, de la religion, de l'orientation sexuelle, de l'âge, de l'état civil, du statut d'ancien combattant, du handicap ou de toute autre caractéristique protégée par le droit applicable.

Tout dossier doit comprendre : Une lettre de motivation adressée à Madame la Coordinatrice des Ressources Humaines, IRC Burundi. • Une copie du diplôme certifié et des attestations des services rendus • Carte d’identité •Un curriculum vitae • 3 personnes de références (Nom et prénom, Téléphone et E-mail).

La transmission des dossiers de candidature se fait uniquement électroniquement.

La date limite de dépôt des dossiers est fixée au 6  Octobre 2022 à 17h00, heures locales. Seuls ceux qui seront présélectionnés seront invités par IRC pour participer à un test écrit et/ou à une interview.

LES CANDIDATURES FEMININES SONT VIVEMENT ENCOURAGEES.

 

Postuler maintenant sur le site web de IRC

 


Médecin
(EMPLOI,BOURSES ET FORMATION / Offres d'emploi)

CHAUFFEUR MECANICIEN
(EMPLOI,BOURSES ET FORMATION / Offres d'emploi)